Lieu d'écoute en milieu rural

Edito

Projet expérimental à son démarrage, les Intervals de l’Ecoute existe maintenant depuis 2008.

L’action des Intervals de l’Ecoute est encadrée par une Charte.

Les écoutants bénévoles sont recrutés, formés à l’écoute et supervisés dans leur pratique d’écoute.

Les écoutants bénévoles proposent du temps et de l’écoute à toute personne désireuse de parler à quelqu’un.

L’écoute proposée par les écoutants s’appuie sur les fondements de l’Approche Centrée sur la Personne deCarl ROGERS :

« Chaque individu a en lui des capacités considérables de se comprendre,

de changer l’idée qu’il a de lui-même, ses attitudes et sa manière de se conduire,

il peut puiser dans ses ressources pourvu que lui soit assuré un climat d’attitudes psychologiques facilitatrices que l’on peut déterminer »

Les Intervals de l’Ecoute sont membres de la Coordination des acteurs sarthois en prévention du mal être et du suicide. Cette coordination d’acteurs est gérée par l’EPSM de la Sarthe.

Vous souhaitez devenir écoutant, merci de contacter le centre social LARES au 02.43.76.70.25.

La phrase du mois

Ecouter, c’est se mettre à la place de l’autre tout en restant à la sienne.

A. VANNESSE

Actualités

1er janvier 2017 : la Communauté De Communes des Brières et du Gesnois devient la Communauté de Communes du Gesnois Bilurien, le nombre de personnes accueillies et écoutées par les écoutants des Intervals de l’écoute s’en trouve potentiellement augmenté.

2 Février 2016 : Colloque à Laval « Se former pour mieux agir » organisé par l’ARS des Pays de la Loire et l’AROMSA. Véronique MARTIN a présenté la formation « Aller vers », dont les Intervals de l’écoute sont à l’origine.

11 Octobre 2016 : 2ème journée régionale de prévention du suicide « Partage d’expériences sur le travail communautaire en prévention du suicide », à Allonnes.

  • Les actions de santé communautaire en matière de prévention du suicideDocteur Véronique BLANCHIER, ARS des Pays de la Loire
  • Le Groupe Prévention du Suicide de VALLET : GPS « Bienveillance », présence sur le terrain de nombreuses personnes sentinelles (élus, bénévoles, citoyens), comme une chaîne de prévention du suicide, par Docteur K. YEBBAL, CH Georges Daumezon (44)
  • Le dispositif « VigilanS » : « le souci de l’autre comme outil de prévention du suicide » (aller au devant de la demande, créer et protéger le lien, la prévention par SMS), par Pr M. WALTER, CHRU Brest

Le dispositif d’autopsie psychologique : 1ers travaux, par Monsieur F. PETER, Psychologue à l’EMPS de la Sarthe

Quand on m’écoute, j’y vois plus clair !

Où ?

A l'épicerie sociale et solidaire
23 Grande Rue Montfort Le Gesnois

02 43 76 70 25 (Possibilité d'être rappelé-e)

Quand ?

Le mardi de 9h à 12h
Le samedi (1er et 3ème samedi de chaque mois) de 9h à 12h